Feed on
Posts
Comments

 

+ ou – Geek est une émission au concept fort sympathique que j’étais très curieuse de découvrir. Réunir sur un même plateau plusieurs « expert » sur des sujets et les faire présenter des thèmes, ça ne pouvait que me plaire. Et pourtant, au final, malgré des personnalités que j’apprécie beaucoup – Joueur du Grenier et François Descraques – l’émission est devenu une chose gênante, une pastiche maladroite qui mime les pires cotés de la télévision classique sans parvenir à transmettre de feeling. Mais voyons les défauts et les quelques qualités de cette émission point par point.

 

Le principal point gênant de cette émission, c’est que l’on n’a pas la sensation d’assister à une émission gérée par un groupe avec un temps de parole donné à chacun. On a plutôt le sentiment de voir certes un groupe, mais au final chacun fait son ptit show perso sans trop tenir compte du reste. C’est extrêmement flagrant et gênant dans les transitions de paroles ou les commentaires, car très souvent, les autres ont l’air d’en avoir juste rien à foutre de ce que celui qui parle raconte. Je l’ai particulièrement noté avec le joueur du grenier, qui lors d’une explication sur Zelda rapide et simple se voit répondre « C’est comme de la pop coréenne, c’est joli à écouter mais on comprend rien », on est un peu estomaqué. Ces types sont ils vraiment des « geeks » au sens large du terme ou sont ils justes passionnés d’un point précis de culture ? Ce n’est franchement pas un mal en soit, non. Mais ça n’a pas d’intérêt de mettre ensemble, sur un plateau, des types qui ne connaissent que leur domaine perso et passent leur temps à avouer leur ignorance complète sur le sujet abordé par celui qui tiens la parole « Je connais pas megaman », « Les jeux vidéos je joue pas à ces trucs la » ou répondent quasi unanimement « non » quand l’un d’entre eux demande s’ils ont vu / joué à un grand classique. Qu’ils fassent leur petite émission perso à ce moment, en ne parlant que de ce qui les intéresse eux et eux seuls, ça sera beaucoup plus percutant.

La manière dont ils interagissent est également très gênante : Je suis particulièrement horripilée par les blagues pas drôles qui viennent couper celui qui a la parole dans sa présentation. Dans une bonne ambiance délire et bon enfant, ça passerait, sauf que la il n’y aucune ambiance et ils sont tous guindés, et ces blagues passent très mal. Et je ne parle pas des blagues du genre « Je te casse mais c’est pour rire » qui du coup font très 1er degrés. Parfois même, les réactions s’approchent dangereusement des réactions qu’auraient des présentateurs à la télévision face à un geek / otak, une sorte de moquerie condescendante « c’est bien bizarre ton truc », sans aucune trace du partage de la passion que l’on peut trouver dans un groupe d’otak / geek qui discuteraient de choses « bizarres » aux yeux des non initiés mais totalement naturelles pour eux. Dans le registre des interactions, dans l’émission sur les fantôme, le joueur du grenier commence sa rubrique, les autres commencent à discuter spontanément (Enfin !) et il les coupe « Bon vous pourriez arrêter de me voler ma rubrique ? » de manière véritablement agressive qui ne sonne pas comme de l’humour. C’est vraiment dommage, ce coté « c’est MA rubrique c’est MOI qui parle » qui coupe toute possibilité de conversation, alors que c’est ce qui, je trouve, manque beaucoup à l’émission. Mais non, il faut respecter scrupuleusement le « temps de parole ».

J’illustre pour aérer mais ça n’a rien à voir.

L’autre gros point gênant, c’est que l’on arrive pas à savoir à qui est destinée cette émission. Aux geeks ou aux newbies ? Parce que dans un cas comme dans l’autre, on est frustré ou on s’ennuie : Le newbie ne verras qu’effleurer certains sujets, ou dans certains cas se les fera spoiler allègrement : Par exemple ce passage qui m’a fait m’étrangler ou Erell parle du manga Gunm, spoile des éléments du débuts – ça peut encore passer – et veut absolument spoiler la conclusion du manga « parce que c’est vieux, tout le monde l’a lu ». Mais mince quoi ! Déjà, pourquoi en parler si « tout le monde connais » ? Et tout le monde n’était pas née, des gens naissent tous les jours donc peut importe l’age d’une œuvre, il y aura toujours des gens pour la découvrir ! Ça n’a absolument aucun sens de spoiler comme ça une œuvre ! Heureusement, elle se fait couper dans son délire par un des présentateurs, ouf.

D’ailleurs, tant que je suis à parler d’Erell, elle m’a fait sauter au plafond avec sa présentation du fanservice qui s’est révélé être une présentation d’un animé hentai… Elle finit par dire « Non mais quitte à présenter du fanservice, j’ai pris du haut niveau ». Oui, sauf que non, c’est pas la même chose. La notion même de fanservice, c’est un peu comme du sel, on en rajoute sur un plat moyen ou très chouette pour qu’il y ait une valeur ajoutée auprès d’un certain public, ça ne changera pas son intérêt premier mais ça le pimentera. Par ailleurs, le fanservice pour les hommes c’est montrer des petites culottes / déchirer des vêtements, et celui pour les filles c’est plus jouer sur la tendance yaoisante des mecs. Présenter une œuvre hentai pour parler de fanservice, c’est comme ces présentateurs qui pour montrer « un joueur vidéo lambda » vous montrer le hardcore gamer nolife au teint vampirique parce qu’il ne sort pas de chez lui : Des trucs complètement excessifs qui n’ont rien à voir avec le sujet qu’ils sont censés présenter.

La forme de l’émission est aussi assez ampoulée, le présentateur principal qui répète en début et fin d’émission les noms des présentateurs, ou sa manière forcée de lancer le gingle « Bon aller on va aller checker nos mails et mettre des profils facebook ». WOOOH mais c’est tellement geek ça dit donc ! … Non, c’est le commun de tous le monde désormais (Sauf pour ceux qui comme moi ne sont pas sur facebook). Encore et toujours cette impression assez forcée de « je me la joue jeune et geek… Mais je le suis pas vraiment » alors que pourtant, je ne doute pas que pour faire cette émission, il doit être passionné le gars ! (Enfin, je veux le croire, même si j’en doute souvent vu le nombre de trucs qu’il ne connaît pas). Mais ça ne se voit pas, tout est fait pour donner une apparence professionnelle à cette émission au détriment d’un véritable esprit et de bonne humeur.

 

Bon, les qualités ? Sur la forme, c’est vraiment propre, bien filmé et bien monté. Le studio qui fait très plateau télé, mais un peu froid / clichouille du coup – genre les figurines derrières ils ont bien fait attention qu’il y ait du franco belge, du manga et du comics pour contenter tout le monde, tout ça -, le « compteur geek » qui apparemment va disparaître et c’est tant mieux parce qu’il n’apporte juste rien : Il grimpe au fur et à mesure que la chronique avance, hors la complexité de celle ci n’évolue pas forcement, et surtout, on est censé en faire quoi ? Arrêter de regarder parce que c’est pas notre niveau, ou être fier d’avoir tout suivi à la fin ? Encore quelque chose qui devait rendre bien sur le papier mais qui en pratique fait un flop.

Pris indépendamment, les chroniques sont néanmoins sympathiques, ne serait-ce que par les sujets abordés, car même si elles se contente de les présenter, elles permettent de découvrir des choses que l’on aurait pas découvert nous même. Pour ma part, j’adore les chroniques de François car ils présente toujours des choses que je vais noter et aller voir ensuite. J’ai moins d’affinité avec les autres présentateurs qui parlent souvent de choses qui ne vont pas forcement m’intéresser, mais je ne ne peux nier l’intérêt de leurs propos. Le joueur du grenier je kiffe son coté bourru / fonce dans le tas et son amour du retro donc je ne suis pas objective, même si je comprend qu’on puisse ne pas l’apprécier. Mais je trouve ses chroniques bien construites et pleines d’infos même si ses choix de chroniques sont parfois surprenants.

Au final, + ou – Geek est une émission qui manque surtout de cohésion et qui aurait besoin de se lâcher un peu plus, pour créer une véritable ambiance et ne pas donner l’impression que les personnes présentent sur le plateau sont la par obligation mais sans forcement de plaisir. Visiblement diffusée sur une chaîne de télévision local Vosges TV, ce point la explique peut-être pourquoi l’émission n’est pas aussi lâchée que le genre d’émission que l’on pourrait trouver sur nolife par exemple. Reste est que produire ce genre d’émission reste en soit quelque chose d’admirable que l’on ne peut qu’approuver.

 

[Source]

Un site web officiel existe et il propose les différentes émissions sorties ainsi que la possibilité de les commenter, et il permet de poster des articles sur des sujets que l’on souhaite partager : Sympathique pour celui qui aura envie d’écrire sur une chose précise une fois sans ouvrir un blog, mais sinon… Faut voir si le coté communautaire prend. Je trouve qu’un forum manque grandement à ce site, ne serait-ce que pour permettre aux téléspectateurs de communiquer entre eux et créer une petite communauté. Et point de détail, ça serait quand même sympa que les sites des différents membres soient linkés depuis le site et non pas juste nommés, oui google ça existe tout ça, mais sur le coup ça fait bizarre.

14 Responses to “+ ou – Geek : De bonnes idées, mais…”

  1. Edward dit :

    bon, eh bien voilà, je pense que tu as fait le tour de la question. Inutile que je fasse un article tu abordes parfaitement tous les points que je pensais aborder et je ne peux qu’approuver tout cela.^^

  2. Gemini dit :

    Pour te répondre point par point :
    - Déjà, il faut arrêter avec le mot « geek » qui ne veut plus rien dire. Aujourd’hui, tu as un iphone, tu es un geek…
    - Je vois au moins 3 intervenants qui souffrent d’une ignorance crasse dès qu’il ne s’agit pas de leur sujet de prédilection : le spécialiste séries TV, le spécialiste cinéma, et la spécialiste culture japonaise, même si pour cette dernière, le terme de spécialiste semble usurpé dans la mesure où elle enchaine les conneries et les approximations. Ce sont clairement des mono-maniaques.
    - Pour continuer sur les intervenants, j’adore le Joueur du Grenier, mais il avoue lui-même ne pas toucher à une console de salon de moins de 10 ans, donc je ne suis pas persuadé qu’il constituait un choix idéal pour la rubrique jeux-vidéo, malgré ses qualités et sa notoriété.
    - Le public visé, je suis sûr que même eux n’en ont aucune idée (même si pour moi l’utilisation du mot « geek » répond à une mode et indiquerait donc plutôt un public débutant). Le Joueur du Grenier aborde des classiques bien connus – enfin, bien connus sauf des autres chroniqueurs – tandis que celui qui s’occupe de cinéma arrive à sortir des titres franchement obscurs, même pour moi qui suis pourtant un cinéphage adepte du bis. De toute façon, je pense qu’au bout d’une ou deux émissions, chacun ne va vraiment regarder que les parties qui l’intéressent, et zapper le reste.
    - Cela manque cruellement d’ambiance, d’inventivité, d’explosivité, de vie quoi. Quand tu prends l’ancienne émission de Yannick Dahan sur le cinéma, Opération Frissons, c’est juste le jour et la nuit. Les différents intervenants, pour la plupart, sont trop enfermés dans leur sujet de prédilection pour être capable de réagir et d’interagir aux autres chroniques, à part en disant « je ne connais pas ». Quand je vois ça, je me dis qu’il vaudrait mieux soit regarder des émissions très ciblées sur des sujets précis, soit prendre des passionnés plus généralistes ou du moins plus touche-à-tout, parce que là, c’est mortel.

    • Plumy dit :

      - L’utilisation du mot Geek… Ça dépend qui l’utilise, et comment. J’aurais tendance à penser comme toi et à ne plus vouloir utiliser ce mot parce que beaucoup de gens l’utilisent à mauvais escient et le banalisent, mais en réalité ce n’est pas une raison pour cesser de l’utiliser lorsqu’il a lieu d’être. Le soucis étant que c’est un mot aux multiples définitions qui fait toujours débat, donc forcement… Pour ma part être Geek, c’est forcement être intéressé par l’informatique, les jeux vidéos, très souvent tout le pan manga / anime and coe, et en règle générale un très grand attrait envers la science, le fantastique (par extension bouquins de fantasy, jeux de rôle etc) et surtout la PASSION pour des tas de trucs. En fait la définition qui en est faite dans « suck my geek » me plait beaucoup.

      - Le spécialiste séries TV et le spécialiste cinéma me saoulent parce que effectivement, ils ne connaissent que leur domaine et ne s’intéresse pas du tout aux autres, alors forcement… la spécialiste culture japonaise je vais éviter de me prononcer dessus parce que j’ai une espèce de répulsion envers elle, sa manière de s’exprimer et les trucs qu’elle dit, donc du coup je fais amalgame et j’ai du mal à être objective =/

      - Le joueur du grenier, j’ai écouté d’autres épisodes de l’émission depuis, il a aussi tendance à choisir des trucs hyper connu, et donc forcement intérêt moyen.

      - Oui. Tu reformule ce que je dis mais en mieux XD;

      • Gemini dit :

        Je ne suis donc pas qualifié pour être geek selon ta définition ; certes, j’ai commencé sur Apple II, j’ai fait un peu de programmation, mais je ne suis pas non plus un mordu de l’informatique, ou quelqu’un qui s’y connait bien dans ce domaine. Enfin, beaucoup moins qu’à une époque, ça c’est sûr. Je suis plus axé cinéma / BD. J’ai été un hardcore gamer de la pire espèce, mais c’était il y a longtemps ; maintenant, je suis un retro gamer occasionnel.

        Pour la définition du geek, ce que je retiens de Suck My Geek (documentaire loin d’être parfait au demeurant), c’est qu’il y a finalement autant de définitions que de geeks. D’où la difficulté. Aujourd’hui, c’est à la mode ; un iphone, un compte facebook, voilà tu es un geek. Mais selon ces critères, je n’en suis pas un : je n’ai ni l’un ni l’autre, et cela ne me manque pas.

        • Plumy dit :

          Ben en même temps, à tu besoin d’être geek ? Je veux dire, je me qualifie pas de geek par exemple personnellement : Je suis loin de m’y connaitre assez en informatique et même si j’ai beaucoup jouer à la console je ne suis pas ce que je qualifierais de « gamer » parce que je joue souvent en mode facile etc. Je me qualifierais plus volontiers d’otaku par contre. Pour toi, c’est vrai que genre la, je vais sur ton blog, direct je pense « culture geek » donc ma définition ne correspond pas, mais le fait est qu’il n’existe pas de véritable définition.
          Avoir un iphone et un compte facebook, c’est le lot de 80% de la population désormais, ça n’a rien de geek. Mais comme ce mot est entré dans le mœurs, on l’utilise. Mais je ne comprend pas trop pourquoi il est utilisé vu que ce sont des choses normales pour beaucoup de gens. Mais dès que t’es un peu excessif dans une passion, on va te « traiter » de geek ou autre, parce qu’on entrera dans le champ de la bizarrerie qui fait peur. Hum y’a beaucoup de choses à dire la dessus mais j’ai du mal à structurer ma pensée X3;;

          • Gemini dit :

            Je ne cherche pas à recevoir un « titre » ou un autre. Mais, par exemple, un jour je lisais un manga pendant une pause, quelqu’un m’a dit : « ah tiens, tu es un geek ».

            Dans un genre différent, l’émission de BFM TV sur les nouvelles technologies s’appellent « Culture Geek »…

          • Plumy dit :

            Awé, quand même o_o Je n’avais pas idée que c’était à ce point =/

  3. YllwNgg dit :

    J’ai fait un tour rapide sur le site de l’émission : pourquoi diable mettent-ils des guillemets autour des noms de personnalités !? Autour d’un titre, je peux le comprendre (même si la norme typographique est à l’italique voire au souligné). Mais des personnes ! Ca ajoute au côté phénomène de foire, genre « sur votre droite, un superbe spécimen de « Nobuo Uematsu ». Vous pouvez voir qu’il essaye de communiquer avec le « Mike Post ». C’est vraiment fascinant ! »

    Avec le manque de cohésion entre chroniqueurs que tu soulignes justement, ça montre un peu la manière dont la boîte de prod’ a pris le bouzin un peu par dessus la jambe. Avoir une émission « geek », ça reste un créneau de niche pas vraiment développé dans le PAF, et essayé de se démarquer en proposant ce contenu, ça apporte un plus trendy-cool pas dégueu. Sauf que dépassé ce concept couché sur le papier, ben on va pas bien loin, s’il n’y a pas réflexion de la chose. Cette émission est plus un monstre de Frankenstein (on va mettre des spécialistes de domaines guiques ensemble et ils vont parler et ça sera forcément bien puisqu’on va rien comprendre) q’une véritable émission réfléchie. Et c’est bien dommage.

    • Plumy dit :

      Ah ah j’y avais pas fait gaffe mais effectivement XD; Va savoir… Et comme tu dis, c’est bien dommage parce que sur le concept ça aurait fait une émission cool ! Mais il aurait fallu que les différentes personnalités s’intéressent à ce dont parlent les autres et ne soit pas uniquement bloqué sur leur centre d’intérêt perso point à la ligne. Et y’a un truc dont j’ai pas parlé dans mon post, mais quasi systématiquement tout ce qui est japonais est un peu dénigré style « Encore un truc débile des japonais » ou « les animés c’est que des ptites culottes », soit le point de vue hyper restreint et cliché qu’ont beaucoup de gens qui n’y connaissent rien et se gardent bien de parler de toutes les œuvres intelligentes qui existent, ou tout simplement des œuvres effectivement WTF mais faut aller au dela quoi, mince >_<; Mais sinon toujours sur le site, quand tu lis les commentaires des téléspectateurs – ou ailleurs, genre sur twitter y’a un gamin qui m’a dit qu’il surkiffait les chroniques de la spécialiste japon v_v; – ben ils ont l’air d’aimer, et ils sont nombreux à critiquer le joueur du grenier, ce qui reste assez surprenant XD; M’enfin dans l’ensemble je retrouve ce que je critique à l’émission (C’est d’ailleurs lire ces commentaires sur le site qui m’a convaincue que je pouvais écrire ce post sans passer pour un gros troll gratuit)

  4. AngelMJ dit :

    Je pense que le principal problème de cette émission est soulevé dans ton article : on arrive pas à savoir à qui s’adresse cette émission. Un non « geek » n’aurait que des brides d’informations et un « geek » n’apprendra absolument rien ou pire, entendra des aberrations.

    Je regarde cette émission en fonction des thématiques, mais à chaque fois je sors un peu déçu car ça manque un peu d’ »intérêt ». Mais laissons leur le temps, l’émission est jeune, ils ont encore de la marge pour s’améliorer.

    • Plumy dit :

      Oui, et j’ai beau avoir écouté quasi tout les épisodes sortit, je n’ai toujours pas la réponse à ma question. Pourtant cela dit, j’apprends des trucs hein ! Mais genre la spécialiste de la culture jap ne m’aura rien appris. En fait celui qui m’a fait découvrir le plus de trucs qui m’intéressent c’est françois pour la culture web =/. Mais c’est ptêtre ce que veut faire l’émission, que tu en apprenne sur ce que tu connais pas, m’enfin ch’ais pas…

      J’écoute pour me faire un avis complet – et parce que c’est mieux que rien à écouter en dessinant même s’ils m’agacent – mais je suis loin d’être fan v__v; Mais du coup j’avais besoin de m’exprimer sur le sujet, chose faite dans cet article |D. Mais la prochaine fois je parle d’un truc que je kiffe, non mais ! (J’aime pas parler de trucs que j’aime pas v__v;;; Mais faut bien parfois vv )

  5. Crio-S dit :

    Le pire c’est que ce truc passe sur la « vraie » TV

  6. Howdy! I know this is somewhat off topic but I was wondering which blog platform
    are you using for this website? I’m getting sick and tired of WordPress because I’ve had issues with hackers and I’m looking at alternatives for another platform. I would be great if you could point me in the direction of a good platform.

Leave a Reply