Feed on
Posts
Comments

 

En ce moment, on est vraiment gâté niveau événement organisé sur le japon. Déjà, il y a Planète manga au centre Georges Pompidou qui est un événement un peu énorme et génial pour tout otaku. Et puis il y a le jardin japonais au jardin d’acclimatation qui me rend encore plus folle de joie je crois.

 J’y suis allée 2 fois, la première fois en couple le 20 avril, et la 2eme fois en compagnie de Sedeto, Tsuchi et Jaerdoster. Si j’avais put, j’y serais bien retournée encore, tellement c’est magique à chaque fois. Mais faisons les choses dans l’ordre et expliquons un peu de quoi il s’agit déjà.

Le jardin japonais au jardin d’acclimatation, c’est un événement qui dure un bon mois et durant lequel l’allée principale du jardin d’acclimatation est transformé en rue japonaise de festival, avec moults boutiques toutes plus alléchantes les unes que les autres d’objets traditionnels. Il y a 2 stands de takoyaki ou vous attendez 5 mn pour obtenir votre barquette de gourmandise contre 45 mn à la japan expo, et des spectacles gratuits en 2 endroits, sur la scène principale et la scène de la volière (que je préfère pour sa plus grande accessibilité), et puis des tas d’autres choses qu’il serait long d’énoncer.


La vidéo promotionnelle officielle de l’événement

 

20 avril 2012 :

1ere sortie au jardin d’acclimatation. En traversant la forêt, je crois reconnaître des musiques d’animé joués en fanfare, mais je me dis que je dois rêver. Je traverse le tori qui même si cheap est touchant, et la grande rue si semblable à une rue de festival japonais se déroule devant moi. Et la, la fanfare guillerette des Ani jazz concert (Ou Tokyo Brass style) entame avec dynamisme une reprise jazzy du générique d’Evangelion. La, j’ai criée comme une fangirl (je sais pas me tenir). On a parcouru l’allée, j’ai découvert l’espace de Koi nobori flottant au vent et j’ai failli en pleurer de bonheur (oui, je suis ridiculement émotive, mais cherchez pas, les koi nobori c’est un peu mon symbole, mon fétiche, tout ça).

Une vidéo prise ce jour la. Le joueur de flûte se nomme Koichi Yoshida, et il joue du shakuhachi, un flûte en bambou ( http://koichiyoshida.tumblr.com/ ) La fanfare, c’est le groupe Ani jazz concert (Ou Tokyo Brass style), qui font visiblement des reprises d’animés. Outre le générique d’Evangelion, elle ont aussi fait une musique thème de DBZ que je n’ai pas put filmer, et cette reprise de Totoro que je me suis empressée de filmer (et j’ai pas put m’empêcher de chantonner, pardon)

Ce jour la j’ai surtout profité du cadre et d’être en amoureuses donc je n’ai pas trop d’anecdotes à raconter au final.

5 mai 2012 :

 Le 5 mai, c’est un jour spécial, c’est le jour du kodomo no hi, la fête des enfants ! C’est cette fête qui justifie la présence des koinobori flottant au vent. Entre le muguet, le star wars day et ke kodomo no hi, j’aime décidément beaucoup le mois de mai. Ce jour la j’ai même mis ma tête dans une koinobori, ma vie est désormais complète. Cherchez pas à comprendre, j’étais trop heureuse.

J’ai pris plus le temps de m’attarder sur les stands ce coup ci, notamment parce que Sedeto prend bien le temps de regarder chaque stand, et elle a bien raison : Du coup, on a fait des petites découvertes qu’on aurait pas fait autrement. La première, ça a été sur le stand du vrai meuble japonais. Alors que l’on s’arrêtait devant un cellulo encadré, le monsieur qui tenait le stand nous a donné à voir un album entier rempli de cellulo, le genre de truc qui m’émoustille un peu énormément. Surtout quand on tombe sur un cellulo de Spike de Cowboy Beebop.

 

Il coûtait 85 euros. Je vous avoue j’ai grave hésité.

Et ensuite, en discutant de kotatsu avec le monsieur, j’ai avisé un panier rempli de petits tissus japonais, que je n’aurais pas vu si je n’avais pas pris le temps de m’arrêter et discuter. Bref, c’était bien chouette.

Avant cela, on s’était arrêté un petit moment devant la performance au piano de Asoka sato (J’ai déduis que c’était elle par rapport à la description du programme, mais elle n’était pas censée être la ce jour la, donc doute) qui était adorable. Entre sa voix et la piano, je serais bien restée tout le long de sa représentation devant elle.

Le son est pas terrible hélas. J’aimerais tellement pouvoir entendre plein d’autres chansons par elle.

On a ensuite vue la démonstration très impressionnante de Kenbu, la danse du sabre, par Sora Titose, accompagnant la musique Shigin. J’étais déchirée entre l’envie de filmer ce qu’elle faisait et me contenter de savourer ce que je voyais. Le spectacle était très bien fait, car les gestes symboliques effectués avec l’éventail et le sabre nous ont été expliqué avec une danse, nous donnant des clés de compréhension pour mieux comprendre ce que l’on voyait, c’était vraiment agréable d’avoir le sentiment de mieux comprendre la danse. Je n’ai pas put filmer la danse du samourai qui se défait d’une bande de bandits, mais elle utilisait son ombrelle de manière surprenante, en la faisant rouler au sol autour d’elle par exemple, c’était vraiment chouette. Son spectacle est celui qui m’a le plus marqué ce jour ci.

En train d’attacher ses manches juste avant le spectacle. La déjà on sent venir le truc bien badass.

Je suis tombée follement amoureuse de son bras droit, regardez moi ces muscles finement dessiné c’est juste magnifique.

A chaque fois que j’ai été au jardin, j’ai put donc profiter de spectacles gratuit en plein air, ainsi que du cadre du jardin d’acclimatation, dans lequel paons et autres drôles d’oiseaux se baladent en liberté, ou des jolis jardin dans lesquels se balader sont à disposition, ainsi que le coté « zoo » avec les animaux en enclos (des lamas qui font leur boulot de lama comme dans Shirokuma café par exemple), et puis la dégustation de thé, les vendeurs prévenants et explicatifs, etc… Autre point agréable, la population majoritairement adulte, les enfants étant presque tous dans la partie « parc d’attraction » du jardin d’acclimatation. Et je ne parle pas des boutiques recelant monts et merveilles dans lesquelles j’ai failli me ruiner.

 

Joli costume, quelqu’un sait ce que c’est ?

La pluie était fort présente durant bon nombre de jours, annulant certains spectacles, mais tous gardaient le sourire et les teru bozu fleurissaient sur les stands. Un détail charmant qui ne faisait qu’augmenter l’ambiance « japonisante » du lieu.

Voila, cet événement se terminera mardi, donc si vous n’y êtes pas encore allés, précipitez vous y !

D’autres articles sur le sujet, surtout pour les jolies photos, à cause de la mauvaise luminosité je n’ai pas pris de photo terribles =/

- Sur les bonnes adresses de Fred

- Sur otakute

- Sur Gavroche père & fils

11 Responses to “Le jardin japonais au jardin d’acclimatation”

  1. Audrey Azura dit :

    Mardi ? Monde cruel, je ne monte que le week end prochain *larmes aux yeux*. Je me contenterais de tes photos et vidéos.

  2. kyo dit :

    j’ai toujours beaucoup aimé l’attachage de manches de kimono, ça fait toujours très « serious business time » !

  3. You ought to take part in a contest for one of the most useful websites online.
    I will highly recommend this site!

  4. e n’ai pas put filmer la danse du samourai qui se défait d’une bande de bandits

  5. Et je ne parle pas des boutiques recelant monts et merveilles dans lesquelles j’ai failli me ruiner.

  6. Voila, cet événement se terminera mardi, donc si vous n’y êtes pas encore allés, précipitez vous y !

  7. Terrific article! That is the type of information that are meant to be shared across the net.

    Shame on the seek engines for not positioning this put up upper!
    Come on over and visit my website . Thanks =)

  8. This site was… how do I say it? Relevant!! Finally I have found something which helped me.
    Thank you!

  9. The other day, while I was at work, my sister stole my iphone and
    tested to see if it can survive a twenty five foot drop,
    just so she can be a youtube sensation. My apple ipad is now destroyed and she
    has 83 views. I know this is completely off topic but I had
    to share it with someone!

  10. You can definitely see your enthusiasm within the work you
    write. The arena hopes for even more passionate writers such as you
    who are not afraid to say how they believe. At all times
    go after your heart.

  11. moja dit :

    Hi there Dear, are you actually visiting this site regularly, if so afterward you will
    without doubt get fastidious knowledge.

Leave a Reply